Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les dernières actualités > Vendre en physique et sur le web : Différence ou complémentarité

Vendre en physique et sur le web : Différence ou complémentarité

Le 11 mai 2020
Vendre en physique et sur le web : Différence ou complémentarité

Ai-je besoin d’un site internet pour booster mes ventes ? Le digital est-il une réelle source d’opportunités pour mon activité ? A toutes ces questions il y a plusieurs réponses possibles !

La crise que nous connaissons actuellement redistribue entièrement les cartes. La question de la digitalisation est donc primordiale aujourd’hui pour repenser son business et pour trouver un lien entre votre commerce, entreprise physique et votre entreprise digitale.

 

Prenons un exemple. Si aujourd’hui vous disposez d’une boutique en physique et que vous décidez de vous digitaliser (présence sur un réseau social, création d’un site internet…), considérez votre déclinaison physique et votre déclinaison digitale comme une seule et même entité. C’est-à-dire que ce que vit votre consommateur en magasin doit être du même niveau que ce qu’il peut vivre sur vos canaux digitaux.

Ainsi nous pouvons créer une complémentarité. Attention, néanmoins à un point. Créer une expérience commune entre votre boutique et vos canaux digitaux ne signifie pas de faire exactement la même chose.

 

En magasin aujourd’hui, le rôle du vendeur (que l’on appelle maintenant conseiller de vente) a changé. Il essaye maintenant de créer une relation plus intime avec le client. Il ne conseille plus sur la qualité du produit ou ses caractéristiques, mais cherche au maximum à vous conseiller pour vous permettre de vous projeter avec le produit à des moments clefs de votre vie ou des moments du quotidien (sortie avec les amis, mariage, soirée, moment en famille). Sur le web, la même boutique pourra installer le même procédé. Par exemple avec l’installation d’un robot pour vous aiguiller de vos choix et vous proposer le meilleur article. Mais dans ce cas, et vous vous en rendez compte, on ne pourra pas vous conseiller de la même manière qu’en magasin. Nous sommes donc sur la volonté de créer la même expérience mais de manière différente.

 

Pour créer de la cohérence entre votre boutique physique et vos canaux digitaux il faudra néanmoins créer un lien. Le premier et celui qui je pense peut vous intéresser en tant que consommateur : l’alignement des prix. En effet aujourd’hui, si une promotion est présente sur un site internet et que vous trouvez le produit plus cher en magasin alors vous pouvez demander d’acheter le produit en magasin au prix du site.

 

Décliner sa place physique et place digitale est une nécessité de par la typologie de votre clientèle.

 

Aujourd’hui vous avez 3 typologies de clients :

  • La première, traditionnelle, est celle qui se déplace en magasin car c’est un instant plaisir pour eux et elle aime toucher et voir le produit.
  • La deuxième est celle qui n’achètera que sur le web. Soit par manque de temps ou préférant affirmer son caractère de nomade du web (« je suis Addict à l’achat sur le web car j’ai une multitude de choix »).
  • ·      Et le troisième et la catégorie des clients mixtes. Ce fameux client ROPO (research online, purchase offline) ou plus simplement tous ces consommateurs qui font leur recherche sur le web pour acheter en magasin (Ah ce fameux phénomène de showrooming…). Le phénomène inverse existe également (research offline, pourchasse online).

Et vous ? Prêt à digitaliser votre activité ?

De manière générale l’intérêt de se lancer sur de la vente en ligne ou de digitaliser sa prise de commande (pour les restaurateurs) va vous permettre d’augmenter votre chiffre d’affaires car vous allez vous adapter aux comportements du consommateur d’aujourd’hui. L’intégralité des secteurs d’activités est touchée par cette digitalisation de la première prise de contact à l’acte d’achat.

Le confinement a fait émerger une question : l’activité doit-t-elle s’arrêter car personne ne peut sortir ? Non ! Si l’on prend l’exemple de la restauration, beaucoup de restaurateurs ont fait le choix de manière rapide d’utiliser leur site internet non plus comme une vitrine mais comme un moyen complémentaire de développer leur activité.

Notamment avec l’installation de modules de commandes et d’achat afin de pallier à la crise. Permettant ainsi de conserver une certaine activité en s’adaptant à un contexte socio-économique et en prenant en compte les habitudes des consommateurs (confinement = plus de temps sur les réseaux sociaux et le web).

 

En dehors de cette période de crise si l’on prend l’exemple d’un avocat, d’un plombier … vous pouvez également digitaliser votre relation notamment grâce aux modules de prise de RDV en ligne…

A l’heure ou la digitalisation est vue comme une nécessité vous avez aujourd’hui toutes les cartes en main pour développer votre activité et profiter de toutes les opportunités que le digital a à vous offrir. A vous de jouer !

 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Les dernières actualités